Importation de données

Top  Previous  Next

 

L'objectif de cet outil est l'insertion de données dans une route ou un échangeur.

 

Ces données peuvent être :

- d’autres prises de vues : autre voie par exemple,

- des relevés d’une année antérieure : SH, dispositifs de retenus par exemple. Cela permet de notamment de na pas refaire des relevés inutilement

Les nouvelles données apparaissent comme « à valider »

 

 

 

 

Le module d'importation de données est appelé  via la sélection de l'icône ireveT2_creationRoute0-3 ou via l'onglet "Outils/importer des données..."..

 

Le module d'importation de données permet le montage de données sur le référentiel de référence de la route.

Si le référentiel n'est pas défini sur un tronçon, si les repéres ne sont pas certifiés, on ne pourra pas importer de données.

 

Il est possible de monter des images provenant de plusieurs appareils d'acquisition IRCAN.

On ne peut plus identifier une série d'image par l'appareil d'acquisition (cette information est quand même conservée) : il faut identifier les données par leur rôle (ex : « Images arrière », « Profil en travers », « Profil en long Axe », « Rétroréflexion Rive » ...).

 

Une route peut contenir une série d'image identifiée (par ex: « Images d'environnement ») provenant de plusieurs Ircans, éventuellement de plusieurs labos.

Une route peut contenir deux séries d'images identifiées (par exemple « Ircan voies 1 et 2 » et «  Ircan voies 3 et 4 ») provenant du même Ircan ayant fait deux passages sur une chaussée à 4 voies.

 

Remarques:

Dans le cas particulier du début de route et afin de permettre aux utilisateurs l'importation de la route avant le PR0, le module de montage de route permet automatiquement, lorsque le tronçon est existant, d'intégrer jusqu'a 50m en amont du PR0.

Cela se fait automatiquement durant la phase de montage. Cette fonctionnalité permet la visualisation de données avant le début de la route.

 

Notes:

Les images sont déjà pré-traitées : la source et la cible sont des sessions RDF
Dans cette fonction de montage, l'interdistance de la session cible intègre le référentiel. Dans ce cas, on effectue la mise à jour de l'interdistance de la session source.
Lors de l'import de données, par défaut, les images ne sont pas importées.

 

Lors de l'import de données, il n'y a pas d'écrasement mais une fusion des données. En cas de risque de doublons, il y a une interface de contrôle de l'import.

 

Le module d'importation de données permet le montage de données sur le référentiel de référence de la route, le mode opératoire est le suivant:

 

1.Ouvrir une session RDF cible. et une session RDF source
2.Choisir la zone dans laquelle les données seront importées
3.Valider la zone délimitée avec "importer"
4.Définir les données à importer.

 

Le mode opératoire est détaillé ci après.